daruma peko peko box

Le Japon traditionnel à domicile avec Peko peko box

Cette année, j’avais prévu de profiter des couleurs de l’automne dans les Alpes japonaises et autour de Nagoya. Oui mais voilà, un satané virus microscopique en a décidé autrement. Pour compenser ce manque de voyage, j’ai décidé de faire venir le Japon à moi ! Aujourd’hui je vous présente ma dernière découverte : la Peko peko box, une boîte qui regroupe des produits artisanaux et gastronomiques japonais, pleine de promesses !

 

L’histoire de la Peko peko box

La première Peko peko box a été lancée en septembre dernier par l’agence de voyage Cocolo travel qui cherche à se reconvertir face aux conséquences de la crise sanitaire. Avec la fermeture des frontières, l’effondrement du tourisme pèse énormément sur le secteur et il faut se réinventer pour passer le cap. L’idée est alors venue de mettre à profit leurs connaissances au sein d’un concept novateur : une box regroupant uniquement des produits artisanaux. Vous connaissez mon intérêt pour les producteurs japonais, cette box est faite pour moi !

La boîte que j’ai choisi s’intitule “Senses of Japan” et regroupe des produits de plusieurs préfectures. Elle correspond au lancement de la marque qui va ensuite proposer des packs centrés sur une localité ou une préfecture dans les prochaines éditions. L’objectif étant de mettre en avant les producteurs d’un territoire et de nous donner (peut-être !) envie d’y aller ensuite lorsque les voyages seront de nouveau autorisés. On peut s’abonner pour recevoir les nouvelles box à chaque sortie, ou simplement commander à l’unité.

peko peko box officielle septembre

 

Et si on ouvrait le colis ?

Passons aux choses sérieuses, l’ouverture de la box ! Les produits sont bien protégés et la présentation est soignée, comme le veut la tradition japonaise. A l’intérieur, on retrouve des objets artisanaux mais aussi des spécialités gastronomiques qui n’attendent qu’à être dégustées 😋.

unboxing produits japon

 

Les spécialités culinaires

Evidemment mon intérêt se porte d’abord sur tout ce qui se mange (on ne se refait pas 😆). La boîte contient un bel assortiment de produits traditionnels avec, oh surprise, des biscuits de ma maison de thé préférée de Kyoto chez qui j’achète mon stock à chaque voyage, je suis aux anges ! Ce n’est clairement pas du snack de supermarché, on est bien lotis. Dans le détail, on retrouve ceci :

  • Gion tsujiri macha roll (emballages verts x3) : ces biscuits ressemblent à de cigarettes russes (ou des crêpes gavottes) fourrées avec une crème au matcha. En provenance directe de mon repère kyotoïte, l’excellente maison Gion tsujiri qui ne propose que des thés sélectionnés haut de gamme.
  • Genmaicha : un sachet de thé genmaicha en provenance de Wazuka, une région réputée pour sa qualité au Sud de Kyoto. Très équilibré entre le goût de céréales du riz soufflé et l’amertume mesurée du thé.
  • Ogurasansou Okaki (sachet avec les feuilles d’érables) : des crackers de riz traditionnels pour l’apéro : sésame, soja, nori.
  • Kaminari Okoshi (sachets avec le temple x2) : des crackers de riz sucrés au gingembre cette fois-ci, typique du quartier d’Asakusa à Tokyo.

Les objets

Là encore, la Peko peko box me gâte : ce ne sont que des produits d’exception qui sont quasiment impossible à trouver en France, et qui reste des produits originaux dont certains sont rares, même au Japon. Conçus par des petits producteurs ou des établissements pluri-centenaires, le livret qui accompagne la box permet d’en apprendre plus sur chacun d’eux.

  • Savon au yuzu : un produit incroyable ! En ouvrant le sachet, on ressent tout de suite la délicieuse odeur rafraîchissante de yuzu, dont les fruits viennent du temple Taizo-in de Kyoto.
  • Daruma : cette petite figurine de Takasaki est typique du Japon. Livrée sans pupilles, on dessine d’abord un œil gauche au daruma en faisant un vœu. Et lorsque celui-ci se réalisera, on pourra lui dessiner son deuxième œil pour le compléter. Pour le moment… je réfléchis encore à mon vœu !
  • Sous-verre en tatami (x2) : une délicieuse odeur de jonc de Kumamoto me replonge dans mes chambres de ryokan. Carrément la classe en déco de table pour poser les bouteilles (même sans servir de saké).
  • Tenugui : une étole à tout faire avec un imprimé traditionnel que je vais sûrement utiliser pour des pliages de furoshiki.
  • Goshuin : calligraphie du temple Myoshinji de Kyoto. Celui-ci, je ne le connais pas encore, je l’ajoute à ma “to do list”
  • Copeaux de hinoki : ce sachet permet de parfumer les armoires avec l’odeur de bois du cyprès du Japon. Il faut le mettre dans un petit tiroir pour que ça marche, je l’avais mis dans ma penderie au départ mais le volume était trop important, le parfum ne se concentrait pas assez.

peko peko box

 

Du contenu physique au contenu digital

Là où le concept de Peko peko box est vraiment très fort, c’est qu’il ne se limite pas à vous envoyer un simple colis par la Poste. Chaque objet est en effet accompagné d’une vidéo, accessible gratuitement en ligne via une plateforme spécifique. D’une durée variable de 5 à 15 min, sous-titrées en français, elles permettent d’en apprendre bien plus que le livret papier. Elles sont surtout hyper qualitatives, tant sur la prise de vue, le niveau de montage ou la narration. C’est un délice d’aller à la rencontre du producteur qui a façonné ce petit objet qu’on tient aujourd’hui entre nos mains. Et croyez-moi, le contenu est riche car ce ne sont pas moins de 8 vidéos qui accompagnent cette première box, soit environ… 1h20 de film à visionner ! On y retrouve des reportages, des interviews, et même des tutos pour préparer un genmaicha latte avec les sachets de thé de la box. Cette partie vidéo fait pour moi toute la différence, j’ai même noté des adresses pour un prochain séjour 😉.

La plateforme étant réservée aux adhérents, je vous poste juste une copie d’écran ci-dessous. Vous pouvez quand même avoir un bon aperçu du contenu vidéo via la chaîne YouTube de Peko peko box qui en propose une petite sélection en accès libre.

 

Bilan sur la Peko peko box

💡 Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas vraiment familier avec le concept des box puisque celle-ci est la première que je reçois. J’ai plutôt pour habitude de réfléchir aux produits que je veux acheter, sans me laisser guider par le hasard du contenu d’une box. Mais avec le reconfinement et la morosité ambiante, il faut bien admettre que les possibilités de sorties sont limitées et que je n’ai pas toujours envie de faire des emplettes. Recevoir une box, c’est donc rajouter dans son quotidien cette petite dose de surprise qui fait du bien au moral. J’étais comme un gosse le jour de Noël quand le facteur a sonné à ma porte pour me remettre le colis !

🍰 Sur la qualité des produits, vous l’aurez compris, c’est un sans faute ! Il s’agit bien de produits “made in Japan” fabriqués localement par des artisans qui ont pignon sur rue, sélectionnés avec soin.

🎬 L’autre avantage de la peko peko box, c’est le niveau d’immersion qu’elle propose grâce aux vidéos à la réalisation impeccable. J’avais peur que passé l’émerveillement à l’ouverture, je perde assez vite de l’intérêt mais cela n’a pas été le cas grâce aux contenus en ligne, au contraire !

📆 Les formules qui sont proposées ont un rythme que je trouve parfait puisque les Peko peko box sont bimestrielles (1 box tous les deux mois). On peut les acheter à l’unité (45 $) ou opter pour un abonnement sur 6 mois/3 box (41 $) ou 1 an/6 box (39 $), les frais de port sont en complément. Les taux de change étant intéressants entre l’euro et le dollar en ce moment (taux de 1 € = 1,17 $ début novembre 2020), la box de 45 $ revient après conversion à 38 €, ce qui permet d’alléger la note.

 

 

En maintenant ? Après ce premier test, je suis tellement convaincu du produit que je viens de m’abonner ! Je partagerai le contenu des prochaines box en story sur Instagram donc restez connectés !

 

10 commentaires sur “Le Japon traditionnel à domicile avec Peko peko box

  1. Merci Olivier , moi aussi je devais partir 3 semaines ce mois si et suis
    déprimé de ne pas revoir le Japon.
    Très intéressant le concept Peko Peko Box ( la boite de l’affamé…! )
    je vais essayer.

    1. Arf, c’est vraiment triste de se dire qu’on est bloqué à la maison alors que la vie est (presque) normale en ce moment au Japon. Même si de nombreux matsuri sont annulés, profiter des couleurs de l’automne reste tout à fait possible là-bas. Cette box m’a rappelé tellement de souvenirs, ce sont des petites choses bien sûr mais ça nous rapproche du Japon 😊.

  2. Salut Olivier,
    je souhaite faire un diaporama sur les paysages et monuments japonais , est-il possible ,STP, que tu me transmettre tes meilleurs photos , je te fais confiance.?
    Merci d’avance , mais il ne faut pas que cela te dérange .
    Bonne journée

    Cordialement

  3. Je m’attendais à un prix beaucoup plus élevé!!! Ca a l’air sympa ces boîtes pour vivre un peu le Japon en France! Pour moi qui suis au Japon et qui n’ai pas pu rentrer au pays cette année, j’en voudrais bien une de France! 😉

Laisser un commentaire