bilan 3 semaines automne au japon

Un automne au Japon : bilan de mon voyage de 3 semaines

Je suis rentré depuis quelques semaines mais c’est avec l’arrivée des vacances de fin d’année que je prends enfin le temps de me poser pour vous faire un résumé de mon dernier voyage de novembre IN-CRO-YA-BLE. J’avais oublié à quel point l’automne au Japon pouvait être si grandiose 😍. Retour complet sur ce séjour placé sous les couleurs des érables 🍁.

 

Petit rappel du circuit

Je vous avais déjà présenté mon circuit de 3 semaines en automne au JaponJe vous laisse donc le consulter pour y retrouver toutes les infos détaillées. En très résumé, je suis donc arrivé à Tokyo, et je suis directement parti en vadrouille la première semaine en direction des onsens de la préfecture de Gunma et de Nagano. J’ai ensuite posé mes valises la seconde semaine dans la ville de Nagoya, ce qui m’a permis de bien approfondir cette région facilement accessible. Et pour finir, ma dernière semaine s’est centrée autour du mont Fuji, puis sur Tokyo pour profiter des illuminations de Noël.

circuit 3 semaines japon tokyo nagano nagoya

 

L’automne : une saison éblouissante au Japon

🌞 Ce voyage est le second que j’effectue à l’automne et je dois dire que j’avais oublié à quel point cette saison est idéale pour découvrir le Japon. D’un point de vue météo, je n’ai eu qu’une demi-journée de pluie entre la mi-novembre et début décembre, avec des températures qui frôlaient les 20 degrés en journée à Tokyo sur la fin du séjour ! Lors de mes voyages au printemps, j’ai habituellement de moins bonnes conditions de visites avec une météo un peu plus fraiche et un ciel davantage couvert.

🍂 Côté visites, les érables et les gingkos sont les stars en imposant leurs couleurs chaudes dans tout le pays. On peut profiter presque partout des teintes merveilleuses de la nature. J’ai adoré me balader au hasard sur les avenues de Nagoya plantées de magnifiques allées de gingkos. Les plus beaux arbres restent plantés dans les parcs ou dans les temples : les couleurs des feuilles réhaussent les jardins secs, dessinant de véritables toiles de maîtres. Tout comme les cerisiers, les érables créent des fresques magnifiques qui méritent une nouvelle photo à chaque pas. Ce sont des visites très agréables et surtout, peu onéreuses.

bilan 3 semaines automne au japon

🎄 Même si le jour tombait assez vite, aux alentours de 17h – 17h30, les illuminations de Noël étaient déjà installées dans les grandes villes, ce qui permettait de prolonger la journée avec une autre ambiance magique, notamment à Tokyo qui met chaque année le paquet sur les éclairages nocturnes. Plusieurs quartiers sont décorés sans lésiner sur les moyens, comme le secteur de Marunouchi, proche de la gare centrale de Tokyo, illuminé avec quelques 1,2 millions de LED ! On retrouve vite son âme d’enfant devant un tel spectacle.

💸 L’automne est également une saison moins touristique ce qui m’a permis de bénéficier de tarifs intéressants sur mes hébergements. Je précise tout de même que j’ai effectué un circuit pas vraiment « classique », éloigné des gros spots touristiques. J’ai choisi d’éviter Kyoto qui a été victime de son succès, très surchargée dans les sites les plus connus d’après ce que j’ai vu sur les réseaux sociaux. Mais il est toujours possible de profiter d’un automne serein dans cette ville en dénichant des lieux moins bondés, comme ce circuit à Arashiyama que je vous ai déjà présenté. Moins de monde au Japon, c’est aussi moins de monde en avion. Je n’avais aucun voisins au retour, et j’ai pu dormir allongé sur 3 sièges en classe éco : royal !

🌸 Bref, que du positif, et j’ai même réussi à voir… des sakuras ! Oui oui, ce n’est pas une blague, je vous en parle plus loin dans cet article. Alors définitivement, je dis OUI pour un voyage en automne au Japon !

 

Mes 5 coups de cœur sur ce voyage

Si vous avez suivi mon voyage sur mon compte Instagram, vous aurez remarqué que j’ai vu beaucoup, beaucoup de belles choses et il est impossible de tout résumer ou présenter dans un seul article. Je vais donc publier au fur et à mesure toutes ces découvertes à travers une série d’articles sur le blog pour vous les présenter comme il se doit. Dans l’immédiat, je vous propose le top 5 de mes meilleures découvertes !

1 – Shima onsen

Petit village de onsens situé au Nord de Tokyo, l’ambiance de nuit est incroyable et aurait même inspiré Miyazaki pour dessiner le ryokan du voyage de Chihiro. Une fois la nuit tombée avec les éclairages et les vapeurs qui surgissaient des sources et de la rivière, on avait l’impression d’être dans un autre monde !

2 – Narai

Narai est un ancien village-relai situé sur la Nakasendo, une voie reliant Tokyo à Kyoto par les montagnes qu’utilisaient les seigneurs pour se déplacer à l’époque Edo. La préservation exemplaire du village nous replonge instantanément au temps des samouraïs. La rue principale mesure presque 2 km de long, je ne m’attendais pas à découvrir un secteur aussi préservé ! On y trouve aussi plein de petits commerces plus adorables les uns des autres, avec de nombreux artisans travaillant le bois.

3 – Obara

Un lieu incroyable situé à une heure de Nagoya, planté de cerisiers tardifs (shibazakura) et d’érables. Seul endroit au Japon à ma connaissance où l’on peut profiter des deux arbres en même temps ! Le rose pastel des pétales de sakura répond en écho aux teintes rouges profondes des érables. C’était vraiment superbe et totalement unique !

automne au japon cerisiers et erables a obara toyota

4 – Le jardin Urakuen à Inuyama

Certainement l’un des plus beaux jardins d’automne que j’ai eu l’occasion de voir au cours de ces 3 semaines. Tout n’était que beauté, calme et relaxation.

5 – Les illuminations de Noël à Tokyo

La ville regorge d’avenues, parcs et centres commerciaux décorés pour l’occasion. Sauf qu’ici, on se donne du mal pour créer une ambiance féérique ! Les guirlandes lumineuses ne sont pas posées en vrac sur les arbres mais entourent délicatement chaque branche, une par une. Le parc Yomiurland a été une belle découverte, alors que je ne m’attendais pas à grand chose : tunnel de LED, spectacle de jets d’eau synchronisés et décorations démesurées. Vraiment très chouette !

yomiuland-tunnel-led

Bonus gastronomie : le miso katsu

Plat phare de Nagoya, il s’agit d’un filet de porc pané arrosé au dernier moment par une sauce au miso rouge. Servi sur une plaque chaude, le goût du miso est très riche et la panure reste croustillante. Un délice réconfortant après les longues heures de marche ! La chaîne de restaurant la plus réputée s’appelle Miso Katsu Yabaton, et vous en trouverez un peu partout en ville. Ils vendent même des kits avec la fameuse sauce pour refaire le plat à la maison (évidemment, j’en ai acheté un !).

 

Point sur le budget au retour : le coût réel du voyage

Pour revoir la manière dont j’avais calculé mes dépenses, je vous renvoie une nouvelle fois à mon article dédié aux préparatifs de ce voyage. Au bilan, c’est donc une bonne nouvelle car le budget que je m’étais fixé est tenu. Sauf celui des souvenirs mais ça, c’est toujours une autre histoire 😂.

Je n’avais pas prévu d’envoyer régulièrement mes valises entre hôtels par les services de transfert de bagages mais au final, c’est un confort non négligeable, pour un prix modeste car cela ne m’a coûté que 63 € pour 4 expéditions de ma grosse valise de 23 kg !

Côté repas, le budget a été maîtrisé aussi malgré le fait que je me sois bien lâché sur les cafés/goûters en journée et les boissons en plus des repas qui viennent alourdir la note.

Sur les visites, j’ai dépensé moins que prévu car j’avais chiffré 2 parcs d’attractions, mais les couleurs de l’automne étaient si belles que j’ai préféré rester dans les parcs à contempler les érables. Je remettrai ces visites à plus tard, il n’y a pas de saison pour les roller coasters. Il y a finalement peu de choses à dire, pas de mauvaise surprise financière, c’est tout ce que je demandais !

 

 

Comme je vous l’ai déjà dit, j’ai tellement d’articles à écrire sur le blog pour vous présenter ce voyage qu’il faudra être patient avant d’avoir tout le contenu en ligne, mais je m’y attèle aussi vite que possible ! D’ici là, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram pour retrouver des infos et de belles photos. Je vous souhaite une belle fin d’année et vous dis à très bientôt !

 

 

5 commentaires sur “Un automne au Japon : bilan de mon voyage de 3 semaines

  1. Obara est vraiment un endroit à visiter avec la Korankei Vallée en automne. Ce fut pour moi une découverte incroyable et émouvante en novembre 2019 🌸💮🍁🍁🍁🍂🍂

  2. Merci pour ces conseils, très utile pour la préparation de notre voyage. Ou puis je trouver des informations sur service de transfert des bagages ? Merci

    1. Bonjour,
      Le plus simple reste de demander le transfert à la réception de l’hotel qui va s’occuper de tout : le remplissage du formulaire, le paiement. C’est super simple ! Les deux principales sociétés qui gèrent ce service sont Yamato (https://www.global-yamato.com/en/hands-free-travel/#anc-howto) et Sagawa (https://www.sagawa-exp.co.jp/ttk/english/service/hasso.html). Ces pages internet sont en anglais pour info. J’ai testé ces deux compagnies qui sont toutes les deux très fiables, il n’y a pas à hésiter. Bons préparatifs.

Laisser un commentaire