Un atelier furoshiki pour préparer Noël !

Samedi dernier, j’organisais pour la première fois à Dijon un atelier furoshiki. Retour en images sur cette séance haute en couleurs !

 

Le furoshiki, nouvelle tendance

Simple effet de mode ou tendance en développement ? Je ne suis pas devin, mais une chose est sûre, le furoshiki correspond bien à « l’air du temps ». Cette technique de pliage japonais consiste à utiliser un morceau de tissu carré pour emballer à peu près tout ce qu’on veut. Des cadeaux, un livre, la boîte à bento du midi, le gâteau qu’on apporte chez des amis et pourquoi pas une bouteille de vin !

Au Japon, le furoshiki s’est popularisé durant la période Edo pour emballer ses vêtements lorsqu’on allait aux bains. Plus tard, il sera utilisé par les commerçants pour empaqueter les produits achetés par les clients. Mais comme partout ailleurs dans le monde, le faible coût de production du sac plastique a depuis longtemps détrôné son usage quotidien… Aujourd’hui, le furoshiki revient en force car il n’a que des qualités :

  • Durable 🔄, il évite la consommation unique de papier et peut être réutilisé un nombre incalculable de fois,
  • Esthétique 😍, il permet de faire de jolies présentations en quelques secondes sans découper, plier, ni scotcher,
  • Polyvalent 🔧, avec un même morceau de tissu, on peut créer des déco de table, se façonner un sac de transport ou emballer un cadeau,
  • Facile 😉, il faut moins de 6 étapes pour faire un furoshiki, bien plus simple qu’un origami.

Enfin, je trouve qu’offrir un objet dans un furoshiki donne un peu plus d’importance au cadeau. En réfléchissant au type de pliage, à la couleur du tissu, on met davantage de soi dans la surprise qu’on présentera ensuite. Adieu à la petite pochette FNAC sans âme qui finira à la poubelle ensuite !

 

 

Ma première découverte du furoshiki

Pour tout vous dire, je ne me suis pas réveillé un matin avec la manie de tout empaqueter dans mes torchons 😅. Je ne connaissais presque rien du furoshiki avant ma visite d’un espace temporaire installé devant la mairie de Paris. Organisée dans le cadre de Japonisme 2018 (une manifestation qui célébrait les 160 ans d’amitié franco-japonaise), cette expo éphémère présentait une multitude de furoshikis et l’usage qu’on pouvait en faire. A l’époque, Notre-Dame avait encore sa belle flèche… Le pavillon m’avait d’abord attiré sur Instagram par son côté psychédélique. On était accueillis par les statues de la façade de l’hôtel de ville, toutes équipées d’un joli paquet rouge et blanc dessiné pour l’occasion. A l’intérieur, l’espace ouvert nous plongeait littéralement dans un autre monde, tutoyant presque le musée ou la galerie d’art : la mise en scène était vraiment réussie.

Avant de sortir, il était possible de s’essayer au pliage selon différentes techniques, aidé par des animateurs. C’était suffisant pour me convaincre de tous les intérêts de ce tissu japonais ! L’idée est restée depuis dans un coin de ma tête…

 

A vous de jouer !

Tout récemment, j’ai décidé de sauter le pas et de vous en faire profiter, chers amis lecteurs, en organisant un atelier à la boutique Manga évasion à Dijon. Vous étiez au rendez-vous ce 23 novembre car l’atelier était complet. C’était la première fois que je l’organisais et je ne savais pas trop si ça allait vous intéresser : j’étais donc rassuré de voir les places se remplir. Mon blog est un espace d’échanges, mais ces rencontres me tiennent particulièrement à cœur car j’aime partager ma passion du Japon avec vous, échanger en direct, s’enrichir mutuellement. Donc merci sincèrement à vous d’avoir répondu présent 😌 !

Pour cette séance d’1h30, j’avais prévu 9 pliages différents. Le thème était : « un jour de fête ». L’idée étant que chacun puisse repartir avec des techniques pour emballer ses cadeaux de Noël et décorer une table en ajoutant une petite touche japonaise. On a par exemple appris à habiller une bouteille dans un esprit kimono, original et facile ! De quoi gagner facilement des points à « Un dîner presque parfait » 😁.

Cet atelier n’aurait pas été possible avec mon seul stock de furoshikis car je m’équipe petit à petit. Je me suis donc associé à la boutique Comptoir du Japon à Dijon, mais aussi à la boutique en ligne Univers du Japon qui a une gamme originale de motifs. Grâce à eux, tout le monde pouvait s’exercer en même temps et on avait une belle palette de couleurs avec tous ces tissus.

Code PROMO !
Avec le code promo JAPANKUDASAI, je vous fais bénéficier de -15% sur votre panier sur le site Univers du Japon. Vous pouvez également activer directement cette offre en cliquant sur ce lien.

 

Et maintenant ?

Je suis vraiment content de cet atelier et je pense renouveler l’expérience début 2020 suite à mon dernier sondage qui a reçu beaucoup de réponses positives.

Le concept des ateliers culturels est un axe du blog que j’aimerais développer à l’avenir. J’ai plein d’idées en tête, il suffit juste que j’arrive à les organiser, ce qui n’est pas toujours simple avec le travail et la vie de tous les jours qui prennent beaucoup de temps mais j’y travaille. Pour retrouver les prochaines dates, je viens d’ouvrir une section AGENDA dans la colonne droite du blog, tout en haut 👉.

D’habitude, je communique sur les événements via les réseaux sociaux (Facebook et Instagram), mais si vous n’avez pas de compte, difficile de trouver l’information. Vous retrouverez donc les annonces dans ce nouvel espace de la barre latérale.

 

Fin de cet article ! J’espère que vous aurez découvert une partie du potentiel du furoshiki et qu’il occupera une petite place sous votre sapin de Noël à côté du traditionnel papier cadeau. N’hésitez pas à partager vos photos de furoshikis sur Instagram avec le hashtag #furoshikichallenge2019. Je partagerai vos photos en retour sur mon compte après les fêtes 🎄🎅 !

 

 

Laisser un commentaire