Exposition Teamlab Paris au parc de la Villette

Paris : expo féérique du collectif japonais Teamlab !

L’exposition « Au-delà des limites » du collectif japonais Teamlab s’installe à la Villette jusqu’au 9 septembre 2018. Je l’attendais avec impatience et le résultat a largement dépassé mes espérances ! Ici, le visiteur ne fait plus qu’un avec un univers numérique totalement démesuré !

 

Le collectif Teamlab : rencontre avec le XXIème siècle !

Le collectif Teamlab est une association d’artistes qui regroupe des profils complètement hétéroclites, et c’est ce qui fait sa richesse. Programmeurs 3D, architectes, web designers, graphistes, mathématiciens… prêt de 500 personnes ont unis leurs efforts (et surtout leurs idées) pour produire cette exposition. On évolue dans un monde onirique tout droit sorti de leur imagination dont le fil conducteur est le rapprochement entre les hommes et la technologie. Si vous êtes fan de l’univers de Hayao Miyazaki et des studios Ghibli, vous retrouverez un peu de ce lien si particulier qu’entretiennent les Japonais avec le progrès technique et la Nature.

Pour réconcilier ces deux mondes, le collectif Teamlab a pensé qu’il fallait s’affranchir de leurs limites. Adieu le casque 3D de réalité augmentée figé sur la tête, le smartphone et autres QR codes. Ici, on expérimente un monde numérique sans avoir besoin du moindre accessoire ! Les mouvements de notre corps suffisent à faire « vivre » des plantes, « fuir » des animaux, « détourner » l’eau d’une rivière. L’immersion est totale !

 

Une exposition démesurée

A peine entré, je me suis tout de suite laissé happer par cet espace noir profond qui sert de support à des projections numériques orientées sur toutes les surfaces. Le premier atelier commence très fort car on nous propose de colorier une plante ou un animal, puis de le scanner pour qu’il vienne s’incruster dans la première fresque numérique ! J’ai donc joué des coudes avec les élèves d’une classe de primaire pour me prêter moi aussi au jeu 😝. Les créatures ainsi créées s’ajoutent à l’écosystème déjà en place et interagissent ensemble. En restant les deux pieds fixes sur un point du sol, on fait éclore des bouquets de fleurs ; les papillons se reproduisent à partir de ces bouquets, fuient à l’approche de notre main ; les crocodiles disparaissent s’ils sont trop piétinés… cette première salle est le paradis des enfants.

De manière générale, j’ai été bluffé par la réactivité impressionnante du système, notamment sur une fresque représentant un banc de poissons. En approchant ma main du mur, les poissons réagissaient au mouvement en s’écartant « instinctivement » pour contourner l’obstacle que je venais de créer avec ma paume. Je pouvais bouger ma main dans tous les sens, être accompagné par plusieurs personnes en même temps sans que cela cause le moindre bug dans le système. L’adaptation des projections à nous, humains visiteurs, est vraiment une réussite et je pense que c’est l’une des clés du succès de cette expo. Les interactions entre l’homme et les machines sont tellement fluides qu’on a l’impression de faire face à un organisme vivant, bien réel, et non pas face à une simple image numérique.

En avançant un peu plus loin, on se retrouve devant le clou du spectacle : la grande cascade numérique qui mesure plus de 10 mètres de haut 😍 ! On peut dévier les cours d’eau, ou y faire naître des fleurs qui bourgeonnent puis se dispersent… la cascade évolue aussi en fonction des interactions qui ont lieu avec les visiteurs dans les autres salles de l’expo : tantôt investie par des ballets aériens de corbeaux, des déambulations de samouraï et autres kamis. Ici, une année se déroule en une heure, recréant en accéléré le cycle de la vie, beauté éphémère teintée de nostalgie si caractéristique de la pensée nippone.

Le point de vue depuis l’observatoire donne une bonne idée de la dimension de la fresque mais j’ai préféré prendre le temps de me poser plus bas au pied de la cascade pour mieux contempler le spectacle.

artistes japonais collectif teamlab paris 2018

cascade numérqiue expo teamlab collectif japonais

rétroprojecteur teamlab collectif numérique

Bien sûr, tout cet univers visuel ne serait rien sans sa bande son magnifique, spécifique à chaque tableau, qui participe grandement à l’immersion dans ce monde féérique. Bref, une réussite sur tous les plans !

 

Organiser sa visite

Comme il n’y a pas vraiment de sens de visite, je vous conseille de revenir sur des espaces que vous avez déjà vus car plusieurs projections différentes ont été programmées par Teamlab pour une même salle. Si vous ne faites que passer sans y rester, vous allez en louper une bonne partie. En se posant dans un coin, on peut aussi observer les interactions des fresques avec les visiteurs, et découvrir pleins de petits détails.

Initialement, je voulais voir cette expo un week-end mais je n’ai pas pu acheter de billet tellement il y avait de monde, les guichets se sont fermés à 16h00 ! Ma deuxième tentative un mardi en pleine semaine aura été la bonne. Si vous voulez y aller un samedi ou un dimanche, je vous conseille d’acheter votre billet en prévente pour ne pas avoir de mauvaise surprise (plus d’infos en fin d’article).

Je ne vous dévoile pas tous les tableaux pour que vous gardiez l’esprit de surprise 😁. Je vous mets juste quelques photos supplémentaires pour vous donner une idée de la richesse de l’univers de Teamlab… à vous de découvrir les interactions sur place !

déambulation personnages teamlab paris

Teamlab s’installe à Tokyo !

Le succès est tel que le collectif Teamlab ouvre son propre musée le 21 juin 2018 au Japon (dans quelques jours donc !). Situé sur l’île d’Odaiba dans la baie de Tokyo, il accueillera une exposition permanente qui viendra s’enrichir ponctuellement d’œuvres éphémères. Si vous voulez mon avis, le lieu n’a pas été choisi au hasard car Odaiba est certes une île, mais gagnée sur la mer de manière totalement artificielle… toujours cette dualité entre la nature et les hommes 😉.

En résumé : COURREZ à Paris cet été pour profiter de cette exposition incroyable et si vous êtes de passage au Japon prochainement, PRÉCIPITEZ vous au musée de Teamlab !

En savoir plus :

Exposition Teamlab, Au-delà des limites, à la Grande Halle de la Villette – Paris.

Horaires : du 15 mai au 9 septembre 2018

  • Mardi, mercredi, jeudi et dimanche : de 10h à 19h.
  • Vendredi et samedi : de 10h à 22h.

Tarif : 14,90 € au guichet (+ 2 € en prévente : https://lavillette.com/evenement/teamlab/)

Durée de la visite : environ une quinzaine de tableaux différents à voir, j’y suis resté un peu plus de 2h au total en prenant vraiment mon temps.

 

 

8 commentaires sur “Paris : expo féérique du collectif japonais Teamlab !

  1. Content que ça t’a plu.

    Ils passent de temps en temps à Takamatsu (d’ailleurs ils sont pas revenus depuis un petit moment, ils seraient temps qu’ils reviennent), je suis vraiment fan. 🙂

Laisser un commentaire