Balade d’automne à Dijon (sous le signe du Japon !)

Après avoir consacré un premier article au printemps et aux cerisiers japonais de Dijon, j’ai décidé de récidiver en vous proposant cette fois-ci les plus beaux spots de la ville à l’automne, en me concentrant sur les arbres typiquement japonais.

 

Pourquoi j’aime l’automne ?

L’automne et le printemps sont pour moi les deux faces d’une même pièce. Deux instants fugaces à la fois similaires mais totalement différents. Ces saisons me plaisent car elles sont propices à la contemplation de la nature, l’observation de sa transition progressive d’un état vers un autre. Chaque balade est l’occasion de constater une évolution des couleurs, on est toujours surpris et c’est ce qui me plaît ! En comparaison, l’hiver et l’été sont bien plus statiques, figés sous le gel ou la chaleur écrasante, et donc moins propices à attiser ma curiosité.

Si l’on connaît bien la période de hanami (contemplation des cerisiers en fleurs), le koyo (contemplation des couleurs d’automne, principalement des érables) est un peu moins connu. Par chance, Dijon dispose de quelques arbres stars de l’automne au Japon, de quoi assouvir une balade nostalgique en attendant la reprise des voyages. Pour ne pas manquer LE moment pour les observer, je vous donne la période idéale d’observation de chaque spot. C’est parti !

 

Premier arrêt au jardin japonais de Dijon

Comme j’ai déjà pu l’écrire ou vous le présenter à plusieurs reprises sur Instagram, ce parc ne respecte pas les codes des jardins japonais, il ne faut donc pas s’attendre à un voyage au pays du soleil levant. C’est plutôt une courte balade “japonisante”, qui a tout de même le mérite d’exister. Même si on ne retrouve pas l’ambiance escomptée, le jardin a l’avantage d’être planté avec des cerisiers et quelques érables qui prennent de belles teintes à l’automne. Je n’en demande pas plus, ça me suffit !

Calendrier de balade :

  • mi-octobre : cerisiers
  • fin octobre : érables

plan d'eau balade dijon

 

Les deux ginkgos du jardin botanique

Pour un véritable effet “waouh”, direction le jardin botanique de l’Arquebuse, situé juste en face de la gare, qui possède deux énormes ginkgos qui ont presque 150 ans d’âge ! Le premier arbre a été planté dans un endroit un peu isolé du parc ce qui lui a permis de se déployer majestueusement. Lorsque toutes les feuilles ont viré à la couleur or, ses branches dessinent de véritables cascades d’écus. Quelques jours plus tard, lorsque les feuilles commencent à tomber, elles forment un grand tapis jaune que les enfants investissent pour rapporter avec eux un souvenir. Les deux arbres sont distants de quelques dizaines de mètres mais étrangement, leurs couleurs changent avec une grosse dizaine de jours d’écart. Un mystère qui permet de les contempler plus longtemps, à tour de rôle.

Calendrier de balade :

  • fin octobre : ginkgo proche du muséum d’histoires naturelles
  • mi-novembre : ginkgo central vers la fontaine

gingkgo biloba parc de l'arquebuse dijon centre ville

 

Les allées du parc

Boulevard bien connu des randonneurs du dimanche et des joggeurs, les allées du parc relient l’entrée du centre-ville (place Wilson) au parc de la Colombière. Elles sont plantées en majorité d’arbres locaux (platanes, marronniers) mais également de quelques érables qu’on remarque aussitôt tant leurs couleurs sont vives. Je vous l’accorde, il faut un peu chercher pour les trouver 😅. Certains érables ont malheureusement dû être coupés car ils étaient malades, et une récente chute de branche fatale pour un randonneur a accéléré la coupe des arbres qui pouvaient présenter des risques. Heureusement, ils sont remplacés, mais pas forcément par la même essence.

 

Côté place Wilson, les teintes roses printanières des cerisiers basculent en “orange Halloween” ! Quelle est la saison qui me plaît le plus ? Impossible de choisir, ce sont deux magnifiques tableaux, pour deux ambiances différentes !

Calendrier de balade :

  • à partir de la mi-octobre pour les allées du parc
  • fin octobre pour la place Wilson

place wilson automne

 

Bonus : une balade autour de Dijon

Si cet article se concentre sur les arbres du Japon que l’on peut retrouver à Dijon, il suffit de lever le nez pour en prendre plein les yeux un peu partout en ville. Et pour voir un vrai spectacle, direction la côte viticole au Sud de Dijon. Entre la mi-octobre et début novembre, les côteaux s’enflamment littéralement, d’où le nom de “Côte d’Or” qui a été donné historiquement au département. Un incontournable de la région !

 

J’espère désormais que je pourrai profiter du prochain automne au Japon avec l’amélioration de la situation sanitaire, on croise les doigts très fort pour que les voyages redeviennent possibles ! Si vous avez vous aussi de beaux parcs avec des érables proches de chez vous, n’hésitez pas à partager les adresses dans les commentaires 😉.

 

 

Laisser un commentaire