rizières japon kyushu saga terrasse oura

Explorer les rizières de la préfecture de Saga

Au cours de mon dernier voyage au Japon, j’ai loué une voiture pour partir en road trip durant 2 semaines dans la préfecture de Kyushu. Mon objectif, entre autres, était d’arpenter les routes de campagne pour découvrir les splendides rizières en terrasses de la préfecture de Saga. Je me suis concentré sur celles implantées sur la côté littorale, avec vue sur la mer, pour des panoramas de toute beauté !

 

Mon coup de coeur : les rizières de Oura

Amateurs de nature et agoraphobes : cette rizière est faite pour vous. J’ai visité ces terrasses en pleine Golden week et je peux vous dire que j’y étais totalement seul. Des habitants étaient même curieux et surpris de voir des étrangers dans ce coin isolé. Plusieurs véhicules se sont arrêtés à mon niveau pour me demander d’où je venais : ces prises de contact en toute simplicité font toujours plaisir. On se sent bien accueillis, encore plus quand on voit la réaction de notre interlocuteur lorsqu’on lui annonce qu’on débarque de France !

Je suis donc arrivé sur place en voiture depuis la ville côtière de Karatsu. Il est tout à fait possible de venir en bus mais les fréquences restent faibles. Si on loupe un horaire, il faudra poireauter deux heures de plus à l’arrêt pour attendre la prochaine navette. Je ne vous recommande donc pas les transports en commun sur ce secteur sauf si vous avez beaucoup de temps (coucou aux PVTistes).

Après moins d’une demi-heure de route, on arrive à destination via le sommet de la rizière. La route descend ensuite en suivant la courbe que dessine cette superbe crique occupée en son centre par un village de pêcheurs. Devant nous, plus de 1 100 rizières dessinent une mosaïque de verdure. La vue depuis l’observatoire offre une belle perspective sur tous les champs qui étaient remplis d’eau en cette fin avril. Les fermiers s’attelaient à la plantation des nouvelles pousses qui étaient encore en barquette. Le dénivelé en terrasse allié aux teintes vertes et au reflet du ciel sur les multiples surfaces d’eau étaient vraiment splendides, même par ce temps gris. Et surtout, quel calme ! Avec un petit rayon de soleil, on doit en prendre encore plus plein les yeux.

panorama rizière

rizières japon kyushu saga terrasse oura

tanaba no oura saga

plants de riz

 

Les plus célèbres : les rizières de Hamanoura

On reprend la voiture pour une vingtaine de minutes afin de rejoindre les rizières de Hamanoura plus au Nord. Ces dernières, très photogéniques, sont assez bien représentées dans les guides touristiques. Il y avait donc plus de monde : 4 véhicules en plus du mien 😆. Il faut dire que le temps gris n’aide pas. Lorsqu’il fait beau, c’est un spot incontournable pour les couchers de soleil car il se couche pile dans l’axe des rizières. Un spectacle prometteur que je n’aurai aucune chance de voir aujourd’hui.

Même sans coucher de soleil, ça reste très beau ! Ici, on ne fait plus face à un coteau, mais à une vallée encaissée qui plonge en direction de la mer de Genkai. Cette impression d’un lieu plus intimiste et contemplatif ne doit pas faire oublier que les rizières s’étendent tout de même sur plus de 11 hectares. Ici aussi, les agriculteurs s’affairaient à labourer les champs pour les préparer aux plantations. Et même si les reflets sur l’eau doublait fictivement leur présence, le travail n’avançait pas deux fois plus vite pour autant ! Le belvédère d’observation en bois n’était pas investi que par des touristes, mais aussi par une petite grenouille qui faisait une pause en regardant le paysage.

rizière japon hamanoura kyushu nord vers la mer

 

Quel est le meilleur moment pour observer des rizières au Japon ?

🌾 Les rizières sont vraiment belles à partir de la mi-avril lorsqu’elles sont mise en eau, jusqu’au terme des plantations à la fin-juin. Les terrasses en escalier sont inondées et reflètent le ciel comme de gigantesques miroirs.

🌅 Les lumières au coucher du soleil ont l’air grandioses avec les reflets sur l’eau. L’été, les pousses commencent à devenir trop hautes. On aura toujours un coucher de soleil sympa mais sans la réverbération au sol.

🚗 Je vous déconseille fortement de vous engager en voiture sur les routes qui sillonnent le centre des rizières. La chaussée a une largeur minuscule car elle est calibrée pour le passage des mini-camionnettes japonaises. Même avec une petite voiture citadine type Toyota Yaris, certains passages sont clairement hasardeux, voire dangereux. Je vous recommande donc de laisser votre voiture le long de la route principale pour vous promener à pied entre les champs.

📍 La carte ci-dessous vous permettra de retrouver facilement ces rizières dans la préfecture de Saga.

 

1 commentaires sur “Explorer les rizières de la préfecture de Saga

Laisser un commentaire