boutique kinase paris sake niigata japon

Boutique Kinase : à la découverte de Niigata !

J’ai découvert dernièrement la boutique Kinase à Paris qui est une véritable petite pépite ! Le concept est très audacieux : situé à mi-chemin entre lieu d’exposition et magasin traditionnel, c’est un espace unique dédié à la présentation de produits artisanaux de la seule préfecture de Niigata. A travers cet article, je vous explique comment Kinase m’a conquis.

 

A la découverte du saké de Niigata

Ouverte tout récemment en juillet, la boutique Kinase a d’abord pour ambition de présenter le produit phare de la région : le saké ! Les plaines côtières de la préfecture de Niigata sont en effet très réputées au Japon pour la qualité de leur riz. Lovées entre les Alpes Japonaises à l’Est et la mer du Japon à l’Ouest, ses terres disposent également d’une seconde ressource indispensable à la production de grands sakés : de l’eau pure en grande abondance, issue de la fonte des neiges des monts alentours.

Contrairement à d’autres préfectures, les brasseurs de saké de Niigata ont gardé des processus de fabrication artisanaux qu’ils perpétuent dans des ateliers familiaux à taille humaine (kuramoto). Ainsi, malgré une grande concentration de producteurs (environ 90 maisons de saké différentes), la préfecture fabrique moins de 10% de la production nationale car elle se concentre sur de petites cuvées, gage d’authenticité et de qualité.

Dès l’entrée de la boutique, on découvre l’espace de présentation hyper photogénique qui met en valeur les produits 📸. Le design illustre à merveille les éléments naturels de la région : étagères ondulées en bois (forêts), pierre naturelle au sol (côte maritime), décor de paille de riz au plafond (en référence aux rizières). Je trouve que l’ensemble est vraiment très shibui, terme japonais qui désigne une beauté simple tout en raffinement.

 

Un espace rare de dégustation pour amateur ou connaisseur !

Comme je vous l’ai dit, l’objectif principal ici est de promouvoir Niigata et ses artisans. Yoko, la responsable de la boutique, a donc fait beaucoup d’efforts avec son équipe pour mettre le saké à portée des Français. Pour cela, des étiquettes présentent les palettes aromatiques de chaque bouteille via un diagramme simplifié très simple à comprendre, et associe chaque saké à une gamme d’aliments à accorder, comme pour les vins.

Mais le grand avantage de la boutique réside dans son parcours de découverte du saké, entièrement gratuit et personnalisé à chaque visiteur. Après m’avoir installé sur une petite table devant le showroom, nous avons commencé à parler avec Yoko de mes goûts, mes habitudes, mes voyages. Cette petite discussion (inattendue !) lui a permis de bien cibler mes envies et de sélectionner 3 bouteilles qu’elle m’a gentiment fait goûter. Au fur et à mesure de la dégustation, elle a choisi de revoir sa sélection de bouteilles pour finalement réussir à trouver un saké qui correspondait parfaitement à ce que j’aime !

Voilà pourquoi je vous invite à pousser les portes de la boutique : vous disposerez à Kinase d’une expérience client sur-mesure, offerte à tous, devenue plutôt rare de nos jours. Pas besoin de réservation, d’être sommelier, ou blogueur voyage, ces dégustations sont bien ouvertes à tout un chacun : il suffit de demander et de se laisser guider 😍 !

Au niveau des tarifs, Kinase est également très bien placée car la gamme de prix oscille entre 12 € et 50 €, avec une bonne proportion de produits compris en moyenne autour de 25 €, ce qui est très correct quand on connaît le surcoût qu’induisent les taxes et frais d’import en direct du Japon.

La boutique met également à l’honneur d’autres produits artisanaux de la préfecture : coupelle à saké en céramique (choko), couteaux en acier de Damas, boîtes traditionnelles en bois… Tout ces articles sont superbes mais si vous souhaitez les acquérir, il faudra mettre le prix. Le rayon épicerie va également s’étoffer prochainement en proposant des sembei (crackers de riz pour l’apéritif), du riz de cuisine de Niigata, ou encore des produits à base de poire « Le Lectier », une variété ancienne très réputée pour sa saveur.

 

Les sakés à ne pas manquer

C’était une petite fierté de retrouver certaines bouteilles qui ont reçu des médailles au concours Kuramaster auquel je participe depuis deux ans déjà. Retenez bien ce logo en forme de goutte de saké, il permet d’identifier les gagnants du concours désignés par un jury de sommeliers français. Ce label facilement repérable a le même objectif que les médailles décernées au Salon de l’agriculture, il sert de référence pour vous aider à déterminer une bouteille reconnue pour sa grande qualité.

Pour les curieux, je vous invite à tester le saké Shisui de la brasserie Shiokawa, assez rare car produit à partir d’une variété ancienne de riz noir de Niigata, qui lui donne une belle robe rouge à s’y méprendre avec un verre de vin !

 

Amateur de beaux produits, gastronomes ou curieux, la boutique Kinase est faite pour vous ! Elle vous initiera à la dégustation du saké afin d’en apprendre plus sur cette boisson nationale encore trop peu connue en France. Vous serez accueillis comme des rois avec un chaleureux kinase !!!, un mot issu du dialecte local pour vous souhaiter bienvenue 😉.

A bientôt… à Niigata !

 

 

Pour en savoir plus :

  • Adresse : Kinase Paris, 28 rue du dragon, 75006 Paris 6ème
  • Horaires : lundi au samedi, de 10h30 à 19h00
  • Site officiel Kinase Parishttps://kinase-boutique.com/

1 commentaire sur “Boutique Kinase : à la découverte de Niigata !

Laisser un commentaire