Eté 2022 – ma sélection de livres sur le Japon

C’est devenu maintenant un petit rituel que j’aime beaucoup : vous partager chaque été des idées de lecture pendant les vacances ! J’ai pour habitude de le faire avec Roxane du blog rokusan.fr mais cette année, l’équipe s’est agrandie avec Cécilia du blog passeportjapon.fr ! Nous avons donc décidé de vous présenter chacun 5 mangas ou livres en rapport avec le Japon sur nos blogs respectifs. Au total, cela vous donnera donc 15 idées pour vous évader au pays du soleil levant depuis votre chaise longue ou votre serviette de plage 😊.

 

Nobles paysans – Hiromu ARAKAWA – éditions Kurokawa

Un manga désopilant sur la vie à la ferme à Hokkaido !

nobles paysans arakawa kurokawa

Vous connaissez très certainement cette auteure pour sa série à grand succès “Fullmetal alchemist” qu’on ne présente plus. Mais avant de devenir une mangaka célèbre, Hiromu ARAKAWA a passé son adolescence et ses premières expériences professionnelles dans le monde agricole sur l’île de Hokkaido, d’où elle est originaire. Un monde bien différent de celui du dessin qu’elle nous présente dans cette série en y apportant plein d’anecdotes vécues aux côtés de sa famille. Bien qu’autobiographique, ce manga permet avant tout de découvrir le système éducatif japonais, la vie à la ferme, et l’île de Hokkaido. C’est un bel hommage au monde paysan, qui montre les bons moments mais aussi les réalités plus difficiles. On retrouve bien le style graphique de l’auteure, et ses habituelles pointes d’humour qui ponctuent régulièrement l’histoire : certaines vignettes sont même totalement hilarantes 😂. Une série très originale qui sort du lot et que j’ai adorée contre toute attente !

 

Japon légendaire – Eric FAURE – éditions L’Harmattan

L’histoire des sanctuaires de Kyoto

Ce livre est une vraie mine de connaissances pour tous ceux qui veulent approfondir l’histoire de Kyoto en lien avec les mythes shinto. Eric FAURE est docteur en études japonaises de l’Inalco et actuellement professeur d’université à Kyoto. Au gré de ses recherches, il a compilé ce recueil de cinquante histoires de kami, regroupées autour de thématiques (les dieux de la rivière Kamo, le dieu Susanoo et les épidémies, l’oracle du dieu Hachiman…). J’avais une petite appréhension en craignant d’être noyé de détails dans un ouvrage encyclopédique mais ce n’est pas du tout le cas. Les histoires sont courtes et bien écrites, reliées aux sanctuaires de Kyoto que l’on peut encore visiter aujourd’hui. Le contenu est donc passionnant car il vient éclairer les légendes de ces lieux pour lesquels il est souvent difficile d’obtenir des informations autres qu’en japonais. J’en profite pour remercier Julien de baladedusakura.com qui m’a fait découvrir ce livre.

Si vous voulez en apprendre davantage sur le shinto, son lien avec le bouddhisme et sa place au Japon, je vous dirige en complément sur l’épisode 19 de notre podcast “Tabibito – voyageurs du Japon”, dans lequel nous interviewons Samantha, une Française qui a travaillé pendant de nombreuses années pour le sanctuaire Meiji jingu à Tokyo.

Fables et légendes japonaises – Ippei OTSUKA – éditions Ynnis

Un basique à mettre dans toutes les bibliothèques

fables et contes japonais - éditions ynnis

J’ai ENFIN trouvé une série que je cherchais depuis des années sur les contes et légendes japonaises ! Je voulais un recueil accessible qui regroupe les histoires racontées les soirs d’hiver par les grands-parents, apprises à l’école ou qui font l’objet de comptines. C’est désormais chose faite avec “Fables et légendes japonaises”, décliné en deux ouvrages pour le moment, le tout à petit prix (moins de 13 €).

Lorsqu’on s’intéresse au Japon, on se rend vite compte qu’il nous manque tout un pan de cette culture populaire pour comprendre des références dans des œuvres, des films ou même des publicités. Ce livre vient combler notre ignorance dans des chapitres courts qui se lisent très facilement. Petit bonus intéressant : après chaque conte, l’auteur présente rapidement des variantes de l’histoire qu’on peut retrouver dans d’autres parties du Japon. Un livre parfait pour l’été, qui permet de s’évader facilement sans se lancer dans un pavé d’une centaine de pages, à lire à tout âge !

 

L’histoire de l’empereur Akihito – I. EIFUKU et U. FURUYA – éditions Vega

Le récit d’une jeunesse peu commune

Je me suis tout de suite intéressé à cet ouvrage du fait de son thème peu traité : celui de la famille impériale. On suit ici une partie de la jeunesse de l’empereur Akihito pour mieux comprendre les clés qui l’ont façonné et qui ont construit l’empereur qu’il est devenu plus tard. Sa vie durant la guerre, ses relations avec les autres enfants et ses professeurs, la manière dont il a rencontré sa femme, sont autant de zooms bien choisis qui permettant d’éclairer ses traits de caractères et certaines décisions qu’il a pu prendre durant son règne. On découvre un pan de l’histoire qui se cache derrière l’Histoire, ce que je trouve toujours passionnant ! J’aurai presque aimé que le contenu se déroule sur plusieurs tomes pour creuser davantage les facettes de cette personnalité, certaines parties auraient mérité davantage de développement. Je suppose que la volonté n’est pas de tout révéler mais de garder quelques secrets… l’empereur reste un kami vivant tout de même !

 

Un ciel radieux – Jiro TANIGUCHI – éditions Casterman

Un récit touchant et poétique

un ciel radieux de taniguchi aux éditions casterman

Je suis un fan (presque) inconditionnel de TANIGUCHI , et ce roman graphique vient clôturer ma découverte de l’ensemble des œuvres de cet auteur. Si vous connaissez déjà son style, vous ne serez pas dépaysés. On retrouve son trait fin et minimaliste, son rythme contemplatif si caractéristique, avec une représentation fidèle de lieux au Japon. L’histoire débute par un accident de la route en banlieue de Tokyo : une collision mortelle qui conduira au décès d’un chauffeur de camion de 42 ans (Kazuhiro). Le motard de 17 ans (Takuya) percuté par Kazuhiro est quand à lui plongé dans le coma. Mais à son réveil, l’esprit de Takuya a disparu, c’est désormais celui de Kazuhiro qui habite le corps du jeune homme ! Passé la surprise, il comprend qu’une seconde chance se présente à lui et va chercher à se rapprocher de sa famille qui ne le reconnait pas dans ce corps d’adolescent. Comment croire en cette histoire et comment se faire comprendre ? D’autant plus que le temps lui est compté car l’esprit de Takuya se réveille petit à petit, Kazuhiro comprenant que le grand voyage est en réalité inéluctable.

Je comprend que ce livre puisse être difficile à lire pour des personnes qui ont été confrontés à cette tragédie. Pour autant, TANIGUCHI adopte un ton léger sans nier une forte charge émotionnelle. Centré sur l’idée du passage des âmes entre les mondes, empruntant des codes de la pensée shintoïste, il se conclue comme un magnifique conte des temps modernes. Une véritable pépite injustement oubliée face à ces autres titres comme le gourmet solitaire.

 

Ma sélection est désormais terminée ! Pour découvrir les sélections de Roxane et de Cécilia, je vous invite à lire leurs articles maintenant :

 

Bonne lecture !

 

4 commentaires sur “Eté 2022 – ma sélection de livres sur le Japon

  1. J’ai adoré Fables et légendes japonaises, c’est un livre très accessible et comme toi j’aime beaucoup le chapitre à la fin de chaque histoire qui vient contextualiser le récit et présenter les variantes.
    Quant à Japon légendaire, je l’avais déjà repéré mais je n’avais pas su me décider. Je te fais alors confiance et je le rajoute dans ma wishlist ! 😉

  2. “Fables et légendes japonaises” m’intéresse beaucoup ! Je cherche justement un livre sur le sujet qui ne bourre pas trop le crâne, mais permette de comprendre l’essentiel. “Nobles paysans” a l’air très drôle aussi, merci pour la découverte^^

  3. J’ai été un peu déçue par Fables et légendes japonaises, car cela reprend des fables assez courantes aussi pas de nouveautés à mes yeux mais l”ouvrage est intéressant du fait des variantes présentées en fin de chapitre.
    je note Japon légendaire et nobles paysans !!!
    J”avoue je suis moi une fan inconditionnelle de TANIGUCHI

Laisser un commentaire