L'émerveillement est garanti devant les sculptures grandioses du musée du sable de Tottori, unique au monde.

L’incroyable musée du sable de Tottori

Histoire d’une success-story

L’aventure a démarré en 2006 à l’initiative de Chaen Katsuhiko, sculpteur sur sable de renommée internationale. Il a tout d’abord réalisé une première exposition vers la plage de Tottori, sur le thème de la renaissance italienne. Celle-ci ne comptait que 7 œuvres exposées en plein air, mais le succès a été tel que l’opération a été renouvelée les années suivantes. Au départ, des chapiteaux provisoires protégeaient simplement les sculptures des intempéries. Mais aujourd’hui, on change carrément d’envergure car le musée dispose de son propre bâtiment, d’un grand hall d’exposition, et accueille pas moins de 500 000 visiteurs à l’année !

Les sculptures ne sont réalisées qu’avec du sable et de l’eau. Une fois mouillé, le sable est tassé en de gros blocs compacts, puis le travail de sculpture peut commencer, ce n’est pas plus compliqué que ça ! Le musée est donc fermé tous les ans de janvier à fin mars, le temps de détruire à coup de pelleteuse l’expo de l’année précédente (ça doit être un sacré carnage !) et de créer la nouvelle.

Si tu vas à (Rio) Tottori !

Le thème central du musée du sable est « le voyage autour du monde », mais les expos changent tous les ans. Pour 2016 : destination l’Amérique du Sud.

A peine entré, j’ai tout de suite été stupéfait par le niveau de réalisme et de détail des fresques. La visite commence par un point de vue incroyable sur une ville andine : le niveau de minutie et le nombre de plans successifs est absolument bluffant.

Le musée du sable de Tottori vaut le détour à lui seul. C'est une visite atypique et très originale pour un voyage au Japon avec des enfants. Japan kudasai, blog voyage Japon.

Le reste du musée est ensuite une succession de tableaux tous plus étonnants les uns que les autres, représentant des scènes de la vie quotidienne des hauts plateaux, des danseurs au carnaval de Rio ou encore la faune amazonienne.

On arrive alors face à un panorama monumental, véritable clou du spectacle : pyramides aztèques, conquistadors, cascade intégrée au décor, végétation luxuriante, tout y est !

Le musée du sable de Tottori vaut le détour à lui seul, après une visite des dunes de Tottori. C'est une visite atypique et très originale pour un voyage au Japon avec des enfants. Japan kudasai, blog voyage Japon.

Le musée du sable de Tottori vaut le détour à lui seul, après une visite des dunes de Tottori. C'est une visite atypique et très originale pour un voyage au Japon avec des enfants. Japan kudasai, blog voyage Japon.

Le musée du sable de Tottori vaut le détour à lui seul, après une visite des dunes de Tottori. C'est une visite atypique et très originale pour un voyage au Japon avec des enfants. Japan kudasai, blog voyage Japon.

Même si le nombre de sculptures peut paraître limité, j’ai passé une bonne heure à arpenter les allées en m’extasiant comme un gamin tous les deux mètres 😆 ! Je recommande vraiment à tout le monde de venir au musée du sable de Tottori. Si vous voyagez avec des enfants, c’est l’occasion de voir autre chose et de faire une pause avec les visites de temples et sanctuaires de Kyoto (les enfants peuvent saturer et perdre vite en intérêt). On peut en plus coupler la visite avec une balade étonnante au milieu des dunes de Tottori et ainsi passer une excellente demi-journée (article à venir prochainement).

Il ne faut surtout pas manquer la passerelle supérieure qui permet d’avoir un super point de vue de l’ensemble du hall.

Le musée du sable de Tottori vaut le détour à lui seul, après une visite des dunes de Tottori. C'est une visite atypique et très originale pour un voyage au Japon avec des enfants. Japan kudasai, blog voyage Japon.

Accès pratique au musée du sable

Pour se rendre au musée (en bordure de côte au nord de la ville – environ 20 min en voiture/bus), la municipalité a pensé à tout. On peut choisir le réseau de bus classique (départ depuis le parvis de la gare de Tottori) ou prendre le taxi. L’office de tourisme de la gare propose une offre hyper intéressante à ce sujet : pour 1000 yens par personne, le correspondant de l’office (anglophone) vous réserve un taxi et son chauffeur pour 3 heures complètes. Le dernier départ se fait à 17h30. On choisi notre trajet durant les 3 heures (par exemple un arrêt au musée du sable, puis retour en ville pour le musée de samourai watanabe), votre chauffeur de taxi vous y dépose et vous attend pendant que vous visitez tranquillement. A la sortie du musée, hop, il suffit de remonter dans le taxi pour qu’il vous conduise à votre prochaine étape. C’est royal, et c’est surtout un gain de temps important car le réseau de bus de Tottori est assez modeste et ne rivalise pas avec celui des grandes villes.

L’exposition 2017 aura pour thème… les Etats-Unis ! Tellement prometteur que j’envisage d’y refaire un tour lors de mon séjour à l’automne l’an prochain. Et vous, qu’avez-vous pensé de ce musée atypique au Japon ?

En savoir plus :

Site web du musée : http://www.sand-museum.jp/en/

8 commentaires sur “L’incroyable musée du sable de Tottori

  1. Superbe!!! Le version US de 2017 promet d’être grandiose! Ton article est très intéressant et c’est vraiment rassurant de savoir qu’on peut y aller de manière facile et abordable sans avoir peur de se perdre! ^^ Des infos précieuses, merci!

    1. J’ai vraiment trouvé ça top la réservation de taxi, ça revient toujours moins cher que de faire traduire son permis et de louer une voiture pourseulement quelques jours. Une bonne idée pour les déplacements en zones rurales qu’il faudrait étendre à d’autres régions.

  2. article très intéressant et le thème 2016 était très bien … on aurait pu croire que tu n’étais pas au Japon mais en Amérique latine, ce n’est pas dit que l’expo 2017 soit si performante … à voir (enfin toi bien sûr)

    1. Il faut compter 3h depuis Kyoto (je te conseille la ligne directe LTD. EXP SUPER HAKUTO 11), ou 2h30 depuis Osaka. D’autres trajets sont possibles mais avec des changements et pour un temps de trajet équivalent. Je pense que le plus pratique est d’arriver le soir, de dormir à Tottori (hébergements bien moins chers qu’à Kyoto), et de passer la journée ensuite au musée du sable, dans les dunes, au musée du samourai ou au sanctuaire du lapin blanc (je prends de l’avance sur de futurs articles à venir ^^ !).

Laisser un commentaire