Les tampons, ancêtres de Pokemon go !

Je vous propose aujourd’hui de partir à la découverte du phénomène « sutanpu ». Dérivé de l’anglais « stamp » qui signifie « tampon » ou« timbre », la chasse aux tampons est donc une activité ludique organisée à grande échelle et de manière unique au Japon. Quel en est le principe ? Et pourquoi cet engouement ? C’est parti pour une rencontre avec le précurseur du dernier jeu de Nintendo : Pokemon Go !

Le syndrome du collectionneur

Les tampons sont utilisés au Japon depuis des centaines d’années comme signature, ce qui les rapproche des sceaux de cire occidentaux. Un artisanat assez dense s’est donc développé pour répondre au besoin. Aujourd’hui encore, leur utilisation n’est pas tombée dans l’oubli et ils restent largement utilisés sur des formulaires officiels par exemple. Mais rassurez-vous, il n’y a pas besoin d’aller faire la queue à la mairie pour les trouver car les tampons qui nous intéressent sont disséminés un peu partout dans l’espace public.

Ils représentent, sous forme d’une image, les lieux dans lesquels ils sont déposés, en retenant un aspect caractéristique du site (nom masculin, définition officielle Japan Kudasai !). On se promène donc avec un petit carnet à papier vierge, et le but est de retrouver les tampons pour en conserver une image dans son carnet. C’est joli, c’est gratuit, ça ne prend pas de place et ça laisse un beau souvenir !

Mon carnet à tampons !
Mon carnet à tampons !

Premier lieu pour la chasse aux tampons : les gares. Rien que pour la région de Tokyo, il existe 77 tampons présents dans chacune des gares de la compagnie JR. Il faut y rajouter les stations de métro des lignes Toei qui possèdent chacune leur tampon, ce qui doit bien en faire une centaine de plus à récupérer. Généralement, les tampons sont installés sur une petite table avec un encreur à l’entrée de la gare ou de la station, vers le guichet d’accueil et les portiques. Fastoche ? Encore faut-il parvenir à les dénicher car les sutanpu ne sont installés qu’à UN SEUL endroit dans la gare ! Bon courage pour trouver celui de Shinjuku qui brasse chaque année 1,2 milliards de passagers et qui compte… plus de 200 sorties ! Certains sont posés derrière les portiques ce qui oblige à voyager sur la ligne pour récupérer le tampon (pas bête, faut bien payer l’encre tout de même !).

tampon-en-direct
Tampon trouvé à la station E10 « Ryogoku », de la ligne de métro Toei Oedo line !

zoom-tampon-en-direct

tampon-shimbashi-tokyo

tampon-asakusa
Voilà le résultat quand on n’appuie pas assez fort sur le tampon…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que je me suis très vite pris au jeu. Au départ, je complétais mon carnet quand je tombais par hasard sur un tampon mais très vite, j’ai eu envie de repartir avec un souvenir des endroits qui m’avaient le plus marqué. Il suffisait que je sois un peu en avance à la gare pour que cela serve d’excuse à la chasse au sutanpu ! J’ai même poussé le bouchon en posant quelquefois la question à des employés de la gare pour qu’ils m’indiquent les emplacements :

Sumimasen, sutanpu wa doko desu ka ?

Excusez-moi, où se trouve le tampon s’il vous plaît ?

Les gens étaient amusés et répondaient avec grand plaisir. Le souci, c’est que je ne comprenais pas les explications vu mon niveau de japonais, et ça se terminait devant la carte de la station par « toi ici, sutanpu là ! » 😝.

Attrapez-les tous !

Les tampons à Tokyo, ce n’est que le dessus de l’iceberg. En réalité, l’immense majorité des gares de tout le pays, exploitées par la compagnie JR ou par une compagnie privée, possèdent leur tampon. Des tampons commémoratifs à édition limitée font également leur apparition pour des occasions spéciales.

Sortis de la gare, vous trouverez également des sutanpu dans quasiment tous les lieux touristiques : musées, zoos, aquariums, bâtiments célèbres, certains temples et jardins, et même dans les grands centres commerciaux, c’est une véritable contagion ! Ils seront ici beaucoup plus faciles à trouver (vers les caisses à l’entrée) car le but est que chaque visiteur reparte avec un joli souvenir dans son carnet.

tampon-cerf-nara
Gare JR de Nara, avec un cerf bien sûr !
tampon-himeji-castle
Château d’Himeji
Jardins Hama-rikyu de Tokyo
Jardins Hama-rikyu de Tokyo
Avant tout pour les enfants, la Tokyo Skytree est accompagnée par des mascottes !
Avant tout pour les enfants, la Tokyo Skytree est accompagnée par des mascottes !
Centre commercial Ekimise situé à Asakusa
Centre commercial Ekimise situé à Asakusa
A Koyasan
A Koyasan

Mais ce n’est pas tout, certaines sociétés utilisent l’idée pour bâtir des campagnes de communication ou des plaquettes publicitaires. La ville de Tsubame-Sanjo invitée pour l’édition 2016 de la Japan Expo à Paris a, par exemple, proposé une chasse aux sutanpu pour inviter les visiteurs à découvrir l’ensemble des artisans présents au salon. A l’entrée du stand, une plaquette était distribuée. Le principe : tout arpenter de fond en comble pour récupérer les tampons répartis sur chaque table et les apposer sur la plaquette.

tampon-japan-expo
Zoom sur la plaquette de sutanpu distribuée à la Japan expo 2016 par le ville de Tsubame-Sanjo

Lorsque celle-ci est entièrement complétée, il « suffit » de retourner au Japon dans l’office de tourisme de Tsubame-Sanjo, et les premiers arrivés auront alors le droit de recevoir gratuitement des objets artisanaux fabriqués par les artisans de la ville ! Ok, le principe retenu limite forcément le nombre de gagnants. Mais d’un autre côté, les cadeaux ont tous beaucoup de valeur, et cela force les touristes à découvrir une ville méconnue lors d’un prochain voyage. J’ai trouvé l’idée vraiment top !

Tampons uniques, cachés, et à collectionner… voilà pourquoi Pokemon go ne pouvait naître qu’au Japon ! Trop souvent méconnus ou ignorés par les touristes occidentaux, n’oubliez surtout pas de ramener des sutanpu avec vous !

Alors, êtes-vous prêts à vous prendre au jeu ?

 

2 commentaires sur “Les tampons, ancêtres de Pokemon go !

  1. article passionnant et je préfère nettement la chasse aux tampons qu’aux Pokémon … cela peut ressembler à un rallye découverte… kel idée géniale !!!

Laisser un commentaire