Japan kudasai, blog de voyage au Japon, vous fait découvrir le jardin shokado ou shoukadou garden proche de yamata est vert, calme, plein de bambous et d'érables. Très joli avec ses pavillons de thé.

Jardin Shokado : un modèle de sérénité

Le jardin Shokado a tout pour plaire : agréable et apaisant en toute saison, assez grand mais tout en restant intimiste, il a en plus l’avantage d’être légèrement excentré du centre de Kyoto et de ses hordes de touristes.

Ici, on prend une bonne dose de zen et de verdure sans risquer de se faire piétiner ou embrocher par des perches à selfies . A seulement 30 min de train depuis la gare centrale de Kyoto jusqu’à la station Yawatashi (environ 500 yens – non couvert par le JR pass), puis 10 min de bus (ou 30 min de marche), il vaut vraiment le déplacement.

C’est un jardin d’inspiration bouddhiste créé par le moine Shokado Shojo (1584-1639) durant la période Edo. En grand calligraphe et maître de la cérémonie du thé, il en a lui-même conçu l’agencement pour pouvoir y exprimer son art. Une fois passé la porte d’entrée, il suffit de se laisser guider par le chemin de pierres qui longe plusieurs bassins pour apprécier le calme et la beauté des lieux. Les amoureux de bambous seront servis avec plus de 40 espèces différentes, chacune apportant sa nuance de vert en ce début d’hiver.

Japan kudasai, blog de voyage au Japon, vous fait découvrir le jardin shokado ou shoukadou garden proche de yamata est vert, calme, plein de bambous et d'érables. Très joli avec ses pavillons de thé.

Il y avait tellement de photos à faire que j’ai eu du mal à suivre le groupe et les explications de notre guide ! J’adore arpenter les jardins dans tous les sens pour découvrir toujours de nouveaux points de vue, m’extasier devant une mousse ou une feuille morte… oups, le guide m’attend… sumimasen 😇!

Initialement implanté à côté du sanctuaire Iwashimizu Hachiman sur la montagne toute proche, il a dû être intégralement déplanté et replanté sur le site actuel pour éviter la destruction. En effet, durant l’ère Meiji (1868-1912), le gouvernement nationaliste a adopté plusieurs lois imposant la séparation des cultes shintoïstes et bouddhistes qui étaient jusqu’alors bien souvent mélangés au sein des mêmes sanctuaires. La pensée shinto devait s’élever au rang de religion d’Etat, considérée comme la croyance originelle et pure de l’archipel. Résultat : la législation était telle qu’elle imposait le déplacement de statues bouddhistes, de bâtiments entiers… ou même de jardins comme ici ! Pas de déménagement programmé, et c’était la destruction d’une partie du patrimoine bouddhiste sur les sites mixtes. Heureusement pour nous, le jardin Shokado a été sauvé et replanté en suivant strictement son agencement d’origine afin de conserver tout l’esprit voulu par son créateur.

Japan kudasai, blog de voyage au Japon, vous fait découvrir le jardin shokado ou shoukadou garden proche de yamata est vert, calme, plein de bambous et d'érables. Très joli avec ses pavillons de thé.

Les maisons de thé du jardin sont vraiment typiques de l’ère Edo. Pour y entrer, il faut se mettre à quatre pattes et emprunter une ouverture carrée au ras du sol. On arrive alors dans une pièce exigüe qui doit pouvoir accueillir 5 personnes tout au plus. Sans grandes fenêtres pour admirer le jardin, et avec un plafond assez bas, on pénètre dans le pavillon comme on entre dans une grotte (la lampe frontale et le baudrier en moins) pour s’isoler du monde extérieur et profiter d’un moment particulier en toute intimité. Hormis faire son curieux, il n’y a pas vraiment d’intérêt à y entrer si on n’assiste pas à une cérémonie du thé.

Le jardin Shokado dispose aussi d’un musée qui présente des œuvres de l’ère Edo (calligraphies, estampes), mais je n’ai malheureusement pas eu le temps d’y faire un tour.

Restaurant Kitcho, créateur du célèbre shokado bento 🍱

Un déjeuner au restaurant Kyoto Kitcho, situé juste à côté du jardin, est une excellente idée si le budget le permet (de 4 000 à 7 800 yens le midi, entre 11 et 24 000 yens le soir). C’est une occasion unique de manger dans l’établissement de l’inventeur de la boîte carrée en laque mondialement connue, carrément !

Japan kudasai vous fait découvrir le restaurant shokado kitcho à yamata proche de kyoto, inventeur du célèbre bento de laque rouge contenant de la cuisine japonaise kaiseki

A l’origine, les paysans de la région de Kyoto utilisaient de simples coffrets en bois pour conserver et séparer différents types de graines après les récoltes. La forme de la boîte et l’arrangement des compartiments reprend d’ailleurs le dessin du kanji 田 qui désigne le champ de riz. Le moine Shokado Shojo (notre acolyte du jardin) s’est réapproprié le coffret pour y ranger ces instruments de calligraphie et son tabac. En 1933, Yuki Teiichi est invité à une cérémonie de thé dans le jardin et remarque par hasard cette boîte posée dans un pavillon de thé. Il a alors l’idée de l’utiliser pour y présenter des plats raffinés de la cuisine kaiseki et ouvre son premier restaurant ici. Il possède aujourd’hui plusieurs établissements dont l’un est situé à Arashiyama.

Au menu : beaucoup de légumes de saison, de la sériole en sashimi (un genre de petit thon), du tofu au sésame, du sobacha (grains de sarrasin torréfié, infusés comme du thé) et avec un saké vraiment excellent pour couronner le tout 😉. Les saveurs étaient vraiment très recherchées et raffinées, rien que la soupe miso était à tomber à la renverse. Et en bonus, la salle du restaurant donne sur une vue magnifique du jardin, je vous laisse admirer… je garde vraiment un excellent souvenir de ce repas !

Japan kudasai vous fait découvrir le restaurant shokado kitcho à yamata proche de kyoto, inventeur du célèbre bento de laque rouge contenant de la cuisine japonaise kaiseki

 

Si vous connaissez déjà Kyoto ou si vous avez la chance d’y passer plusieurs jours, le jardin Shokado de Yawata est une bonne idée pour se couper de l’agitation de la ville. En poursuivant la journée au sanctuaire Iwashimizu Hachiman tout proche (prochain article à venir), on passe une journée agréable et reposante loin de tout tumulte.

5 commentaires sur “Jardin Shokado : un modèle de sérénité

  1. This garden is absolutelt beautiful! I just recently got my first shokado bento box and it’s so exciting to see the actual place where it was « invented »! 🙂 Your photos are stunning and so lovely with the warm light of the sun!

  2. Très bel article, j’ai vraiment beaucoup aimé aussi.
    Je pense que ce jardin doit vraiment valoir le coup au printemps, pendant la floraison des sakura. Tes photos sont superbes en tout cas.

    Quant à la cuisine… j’en bave rien qu’à revoir le bento, c’était juste excellent.

    Merci pour ce joli souvenir 🙂

Laisser un commentaire